06 37 26 68 43

06 37 26 68 43

Malades : un accès plus facile au crédit

Posté le : 22/02/2016

La loi de modernisation de notre système de santé est venue entériner un « droit à l’oubli » pour les anciens malades ayant souffert de graves maladies comme le cancer. L’objectif est de permettre à ces ex-malades d’accéder au crédit immobilier en souscrivant plus facilement et à moindre coût une assurance emprunteur. Ainsi, les personnes ayant souffert d’un cancer sont désormais dispensées de déclarer leur ancienne maladie 5 ans après la date de fin du protocole thérapeutique (pour les cancers survenus avant l'âge de 18 ans) ; 10 ans après l’arrêt du traitement (pour toutes les pathologies cancéreuses). 

> La loi