06 37 26 68 43

06 37 26 68 43

Le PEL évolue

Posté le : 27/04/2015

Des sénateurs ont en effet introduit et adopté deux amendements au projet de loi Macron, permettant d’utiliser jusqu’au 31 décembre 2017, une partie du PEL, pour s’équiper de meubles à usage privé. Selon le texte déposé, « le retrait partiel n'entraîne pas la résiliation du plan. Ce dernier est cependant réputé résilié pour la détermination du droit à versement de la prime d'épargne-logement. » Dans un communiqué commun, industriels et distributeurs d’ameublement se réjouissent : «Cette disposition, réclamée depuis plusieurs mois par la filière meuble, est sans coût pour les finances publiques, l’État n’ayant pas à verser la prime dans la mesure où les PEL concernés demeurent ouverts.» En effet, le secteur de l’ameublement subit, à l’instar du marché immobilier, un terrible recul de son activité avec une baisse de 10 % du chiffre d’affaires global au cours des trois dernières années.